Idées de voyages

Voici un exemple d’itinéraire pour découvrir l’essentiel des richesses des principales villes cubaines, depuis Santiago de Cuba en remontant vers La Havane.
Vous pouvez vous en inspirer. Sur cette base, il est possible de  :

Modifier le parcours de base au gré de vos envies.
Ajouter des étapes qui vous intéresseraient plus particulièrement.
Combiner l’itinéraire avec la découverte d’autres sites.
Jouer les prolongations sur une belle plage pour un repos bien mérité.

Nos conseillers, fins connaisseurs de Cuba et experts de la construction de voyages sur mesure, sont à votre écoute pour cerner vos souhaits et concevoir avec vous un voyage qui vous ressemble tout en tenant compte de la réalité du terrain.

Suggestion d’itinéraire de Santiago à La Havane

(Durée minimum conseillée 16 jours / 14 nuits)

Découverte de la deuxième ville de Cuba, Santiago  : son centre historique, sa forteresse face à la baie, son ambiance festive et ses alentours de toute beauté.

Étape à Baracoa la typique, entre mer et montagne : visite du village de pêcheurs, randonnée au cœur de la nature tropicale environnante.

Passage par Gibara pour y découvrir cette petite ville authentique, hors des sentiers battus.

Arrêt à Camagüey pour découvrir son très beau centre historique classé et de ses traditionnelles œuvres en terre cuite.

Étape incontournable à Trinidad, joyau colonial classé au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO, véritable décor de cinéma.

Pause à Cienfuegos, la « Perle du sud », ville à l’empreinte française marquée.

Remontée vers La Havane, à la fois capitale et véritable cœur de Cuba, avec notamment sa vieille ville classée au Patrimoine Mondial, ses différents quartiers, le Malecón (son front de mer), son rythme et son ambiance unique.

Pour compléter le parcours, une dernière étape est envisageable à la fameuse Vallée de Viñales, dans la province de Pinar del Río. Classée au Patrimoine Naturel Mondial, cette région abrite les cultures du mythique tabac cubain.
Il est également envisageable d’insérer en cours d’itinéraire une pause balnéaire sur l’un des cayos (îlots) accessibles par la route : Cayo Coco, Cayo Guillermo ou Cayo Santa María.