Les régions vertes

A sa découverte par les espagnols, l’île de Cuba était à 90% recouverte de forêts. Avant la révolution il n’en restait qu’à peine 15%. Heureusement les nombreuses actions du gouvernement cubain menées sur ce plan, sans relâche depuis les années 60, ont non seulement réussi à reboisé considérablement le territoire, mais aussi à faire de Cuba un véritable modèle d’écotourisme et d’agriculture biologique.

Au-delà de son extraordinaire héritage historique et culturel, Cuba bénéficie donc également d’un fabuleux patrimoine naturel, souvent insoupçonné par les voyageurs. Doté de larges superficies champêtres et montagneuses, l’île offre aux visiteurs bon nombre de panoramas époustouflants et diversifiés. Vallées, forêts luxuriantes, montagnes, faune et flore tropicales, font partie de cet univers naturel qui se déploie un peu partout à travers l’île de Cuba.